Joselito Acedo (1) : "Triana" (rondeña)

jeudi 25 avril 2024 par Claude Worms

Transcription intégrale de la composition de Joselito Acedo.

Photo : Manjavacas / DeFlamenco.com

Avant d’être le titre générique du deuxième album de Joselito Acedo ("Triana D.F. Distrito Flamenco" — La Cupula Music, 2022), "Triana" fut celui d’une rondeña qui figurait au programme du précédent, "Andando" (Nuba Records, 2014).

Cette pièce nous semble emblématique du style du compositeur : économie de moyens mais intensité de l’expression (comme pour deux de ses maîtres, Manuel Molina et Rafael Riqueni) et fort ancrage dans l’histoire du palo — ce qui n’est guère surprenant pour un guitariste féru de toque traditionnel, qui vient d’arranger, avec tout le respect qui leur est dû, des compositions de Niño Ricardo pour duo de guitares avec son père, José Acedo.

La structure en quatre sections est limpide : 1) introduction, exposition du mode flamenco sur Do# et de sa couleur harmonique, autour de la cadence D - C#11(sus2) — page 1 à 3, premier système ; 2) falseta en arpèges, insistant dans les voix médianes sur la dissonance caractéristique Ré/Do# — page 3, premier système à page 4, dernier système ; 3) falseta en trémolo — page 5, premier système à page 7, premier système ; 4), après un court rappel du motif de l’introduction, "ballade" dans la tradition du modèle de conclusion enregistré par Ramón Montoya en 1936, sur les cadences D - C#/E# puis F# - E - D(7) - C#/E#, mais en mesure à 3/4 et non à 2/4 — page 7, deuxième système à page 8, dernier système. Cette dernière partie est un petit miracle de mélodie frémissante, par son dépouillement et ses retards mélodiques par rapport à l’harmonie sous-jacente — cf., entre autres, l’entame par la note Do# sur l’accord de D (page 7, dernière mesure du troisième système.

Joselito Acedo s’en tient pour l’essentiel à l’harmonie fondamentale du mode, avec juste ce qu’il faut d’écarts pour en renouveler l’intérêt : suspension sur l’accord de A9(13)/E après une basse chromatique descendante (page 1, troisième système) ; gamme ascendante "out" (page 2, deuxième et troisième systèmes) ; accord pouvant être interprété comme un accord de F par enharmonie Mi#/Fa (page 3, dernier système) ; accord de Bb7 remplaçant celui de A7 dans une cadence secondaire V - I sur le deuxième degré, D (page 4, premier système) ; accord de G pour une cadence secondaire V - IV - I sur le deuxième degré, D (page 5, dernier système à page 6, premier système), etc.

"Triana" offre aux guitaristes aficionados l’occasion de travailler une pièce d’une grande richesse musicale et émotionnelle avec des moyens techniques abordables. Ne vous en privez pas.

Claude Worms

Photo du logo : Carmen Fernández Enriquez

Photo : Javier Fernández Maeso

Transcription (Claude Worms)

"Triana" (rondeña)
"Triana" (rondeña)

"Triana" (rondeña)
"Triana" (rondeña)




Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | info visites 13043348

Site réalisé avec SPIP 4.2.3 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics