Juan Maya "Marote" : "Aires del Albaicín" (granaína y taranta)

lundi 22 mars 2021 par Claude Worms

Transcription intégrale de la composition de Juan Maya "Marote".

"Aires del Albaicín" est issu du disque de Carmen Amaya intitulé "¡ Furia !" (LP Decca DL 79094, 1961), dont nous avions déjà publié la soleá (cf. ci-dessous).

Un palo peut en cacher un autre... Le titre laisse augurer une granaína, mais, si Juan Maya "Marote" commence en effet por granaína, il module définitivement por taranta pour le dernier tiers de la pièce — nous avons cependant gardé le sous-titre "granaína", tel qu’il apparaît dans l’album, sur tous les feuillets de la partition. La modulation est amenée (page 11), par un court passage par la tonalité de Mi mineur, relative au mode flamenco sur Si, (cadence V-I, B7-Em — premier système). Suit une seconde cadence V-I, F#(sus#4)-Bm (deuxième système — l’accord de F# est réduit à un "power chord", la quinte étant de plus remplacée par une quarte, ce qui pourrait aussi être notée par Bm/F#). L’accord du troisième degré du mode flamenco sur Si (D) est alors remplacé par son relatif mineur (Bm). C’est la fonction de cet accord comme quatrième degré du mode flamenco sur Fa# qui installe définitivement le toque por taranta, une série d’enharmonies (Réb / Do# ; Sib / La#) complétant le dispositif harmonique.

L’unité de la composition est assurée par des réminiscences por taranta d’idées développées précédemment por granaína :

• profil des notes supérieures sur les arpèges de F#7(b9), page 12 / profil des notes supérieures sur les arpèges de C, page 2.

• motif mélodique du trémolo sur la séquence Bm-A7-D7/F#, pages 13 et 14 / motif mélodique du trémolo sur la séquence Em-D-C, pages 5 et 6.

• paseo à 2/4 sur basses alternées (séquences F#-G), page 15 / paseo à 2/4 sur basses alternées (séquence Em-D), page 7. Ces passages binaires scandés par les basses, que l’on retrouve dans certaines sections en trémolo, peuvent également rappeler la zambra, une autre spécialité de l’Albaicín.

Enfin, toute la pièce est une brillante défense et illustration du bon usage des cordes à vide sur les accords fondamentaux des deux palos — cf. le déferlement en alternance P / i des pages 3 et 4.

Claude Worms

Autre composition de Juan Maya "Marote" disponible sur Flamencoweb :

"Soleá Maya"

Transcription (Claude Worms)

NB : d’après leur sonorité, les notes Mi répétées de la première page semblent jouées sur la chanterelle. Mais elles pourraient l’être en alternance sur la première et la deuxième corde (annulaire).

Granaína / page 1
Granaína / page 2
Granaína / page 3
Granaína / page 4
Granaína / page 5
Granaína / page 6
Granaína / page 7
Granaína / page 8
Granaína / page 9
Granaína / page 10
Granaína / page 11
Granaína / page 12
Granaína / page 13
Granaína / page 14
Granaína / page 15
"Aires del Albaicín" (granaína y taranta)

Granaína / page 1
Granaína / page 2
Granaína / page 3
Granaína / page 4
Granaína / page 5
Granaína / page 6
Granaína / page 7
Granaína / page 8
Granaína / page 9
Granaína / page 10
Granaína / page 11
Granaína / page 12
Granaína / page 13
Granaína / page 14
Granaína / page 15
"Aires del Albaicín" (granaína y taranta)




Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | info visites 11677052

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics