Niño Ricardo (9 et 10) : "Gitanica gaditana" (soleá) / "Vélez-Málaga" (malagueña)

lundi 12 décembre 2022 par Claude Worms

Transcriptions intégrales des deux compositions de Niño Ricardo.

Nous complétons notre anthologie de compositions de Niño Ricardo par deux pièces extraites du LP "Toques de guitarra por El Niño Ricardo" (Hispavox HH 1049, 1959), réédité en 1969 sous le titre "Toques flamencos de guitarra" (LP Hispavox, série Clave 18-1151) puis en CD en 1992 ("Maestros de la guitarra". Vol. 3 — Hispavox 7 99259).

A notre connaissance, "Vélez-Málaga" est la seule malagueña enregistrée par le guitariste. Il ne s’écarte guère des canons du genre établis par Ramón Montoya. Nous avons tenté dans notre transcription de restituer autant que possible le rythme "abandolao" et/ou les phrasés ternaires (6/8) sous-jacents à la plupart des falsetas.

Par contre, avec la siguiriya et l’alegrría, la soleá est l’un des palos de prédilection de Niño Ricardo. En un peu moins de deux minutes et demi, sur un tempo d’enfer, "Gitanica gaditana" est un condensé du toque por soleá du compositeur. L’essentiel de ses innovations consiste à jouer en septième position, comme s’il s’agissait d’une soleá "por medio" (en mode flamenco sur La)... sans capodastre (de la page 1, troisième système à la page 2, dernier système ; de la page 3, dernier système à la page 4, troisième système), y compris pour sa version d’une antique falseta remontant à la fin du XIXe siècle (de la page 3, dernier système à la page 4, premier système). Ce procédé lui permet de jouer des thèmes mélodiques au pouce sur un lancinant bourdon de Mi, d’insister sur la dissonance de neuvième mineure Mi/Fa sur les sixième et cinquième cordes (cf. les suspensions, pages 4, deuxième et troisième systèmes) et d’utiliser à des fins d’accentuation les unissons de Si (quatrième corde + deuxième corde à vide) et de Mi (troisième corde et première corde à vide). Même lorsqu’il revient à une entame plus "classique" (là encore, Ramón Montoya — de la page 4, dernier système, dernière mesure à la page 5, premier système, troisième mesure), les deux compases de développement qui suivent sont foncièrement originaux (page 5, de la dernière mesure du premier système à la troisième mesure du troisième système).

Autres compositions de Niño Ricardo isponibles sur Flamencoweb :

"Seguiriya en La" / "Rosa flamenca" (zapateado)

"Rosa flamenca" (alegrías) / "De Chiclana a Caí" (alegrías)

"Fantasía minera" (taranta)

"Aires gaditanos" (bulerías)

"Recuerdo a Sevilla" (serenata) / "Sevilla es mi tierra "(soleá)

"Espeleta" (alegrías)

"Gitanería arabesca" (zambra)

"Rocieras mañaneras" ’alegrías)

Transcriptions (Claude Worms)

"Vélez-Málaga" (malagueña)
"Vélez-Málaga" (malagueña)
"Gitanica gaditana" (soleá)
"Gitanica gaditana" (soleá)

"Vélez-Málaga" (malagueña)
"Vélez-Málaga" (malagueña)
"Gitanica gaditana" (soleá)
"Gitanica gaditana" (soleá)




Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | info visites 12330110

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics