André Hossein et Andrés Serrita : "Almería"

mercredi 28 juin 2017 par Claude Worms

"Almería" : Fantaisie pour piano et deux guitares d’André Hossein - EP Barclay 79021

Nous devons à Andrés Serrita et son épouse et à notre ami Jean-Marie Nègre l’exhumation de cette archive sonore dont nous ignorions l’existence.

La fantaisie "Almería" composée par André Hossein (Samarcande, 1905 - Paris, 1983) comporte trois mouvements notés andante con moto, adagio et allegro vivo - le premier occupe la première face du 45 tours EP, et les deux autres la seconde (sur le Mp3, nous avons préféré les présenter en continuité). Le compositeur interprète lui-même son œuvre au piano, Andrés Serrita la partie de guitare soliste et Manolo Terrero la partie de guitare d’accompagnement. Nos lectrices et lecteurs identifieront sans doute çà et là des réminiscences de malagueña, farruca, milonga, fandango, verdiales, bulería...

Nous ne connaissons ni la date de composition de la pièce ni celle de l’édition du disque.

André Hossein est surtout connu pour ses musiques de film, pour lesquelles il s’inspire souvent d’un jazz "de chambre" façon Modern Jazz Quartet ("Le goût de la violence", "La mort d’un tueur", "Les scélérats"...). Son catalogue comporte également des concertos et des symphonies de type poèmes symphoniques, créés par des chefs d’orchestres de renom (Albert Wolf et Paul Paray, entre autres), dont une "Symphonie de Persepolis" et une "Symphonie des sables" (1946) dont on pourra écouter une version remaniée pour la BO du film "Shéhérazade", par l’ Orchestre Symphonique de Monte-Carlo dirigé par Thomas Sondergard (LP Barclay BB 64 SS, 1963).On pourra également écouter son "Prélude n°1" pour piano, sous-titré "Persian legend" dans l’anthologie "Piano Music of the Near East", couplée avec des compositions de Kalomiri, Ben-Haim, Mimaroglu, Fuleihan et Rigai (LP Vox STPL 512.570, 1963).

Les notes de pochette nous en apprennent fort peu sur la genèse de la Fantaisie, si ce n’est que le compositeur aurait eu la "révélation" de la guitare en travaillant sur la BO du film "Le goût de la violence". Nous n’en saurons donc pas plus sur les circonstances de sa rencontre avec Andrés Serrita, ni sur la participation de ce dernier à la composition de la partie de guitare soliste - que l’on peut cependant deviner importante, compte tenu de l’abondance des traits idiomatiques du toque flamenco.

NB : pour plus d’informations sur la biographie d’Andrés Serrita : Andrés Serrita

Claude Worms

Galerie sonore

MP3 - 14.2 Mo
"Almería"

"Almería"

Composition et piano : André Hossein

Guitare (soliste) : Andrés Serrita

Guitare (accompagnement) : Manolo Terrero


"Almería"




Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 5919164

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics