Editorial

Le magazine des flamencos : portraits, spectacles & actualités

Articles les plus récents

Blues et flamenco (8)

Les paradoxes du folkloriste - Seconde partie
dimanche 20 mars 2016 par Patrice Champarou
Durant la seconde moitié du XXe siècle, le flamenco et le blues ont connu chacun leur mouvement de renaissance, entrainant inévitablement une résurgence des préjugés « folkloristes » que nous avons tenté d’évoquer – en particulier, l’idée d’un art collectif qui ne relèverait pas d’un projet esthétique, mais surgirait spontanément du besoin d’exprimer de manière immédiate, spontanée, un état d’âme ou un « vécu » . Mais à mesure que les « musiques du monde » échappaient à la sphère des spécialistes et touchaient un public de plus en plus large, la notion même de « folk music » s’est trouvée bouleversée, et les barrières entre musique populaire et musique savante profondément remises en cause. > suite

Entretien avec Mathias Berchadsky "El Mati"

Jeudis flamencos à la Chapelle des Lombards
mardi 15 mars 2016 par Claude Worms
Une très bonne nouvelle pour tous les aficionados et autres mélomanes de Paris... et d’ailleurs. La Chapelle des Lombards présentera à partir d’avril 2016 des spectacles flamencos bimensuels (voir ci-dessous, ou notre agenda). Label de qualité : programmation signée Mathias Berchadsky "El Mati". > suite

XX Festival de Jerez : Fin de Fiesta

du 3 au 5 mars 2016
mardi 8 mars 2016 par Claude Worms, Maguy Naïmi
Arcángel / Compañía de Danza Flamenca Carmen Cortés / Diego del Morao / María del Mar Moreno et Antonio Malena / Fundación Cristina Heeren de Arte Flamenco / Estévez / Paños y Compañía / Santiago Lara > suite

Blues et flamenco (7)

Les paradoxes du folkloriste
lundi 29 février 2016 par Patrice Champarou
Les auteurs, poètes et musiciens du XIXe siècle ont eu l’immense mérite d’attirer l’attention sur des formes d’expression ignorées, voire méprisées par la culture classique. Cet intérêt pour les arts et traditions populaires a donné à la littérature et à la musique savante un nouveau souffle, et suscité les premières recherches ethnographiques dignes de ce nom. Mais il est également certain que la notion de folklore, apparue dans le sillage du nationalisme romantique et fondée sur un clivage social et culturel, sur une distinction entre le peuple et l’élite dont l’élite est seule juge, a étendu sa définition et ses a priori à l’ensemble des musiques vernaculaires. > suite

Chloé Paola Houillon : "Le flamenco : vitalité et limites de la pensée de Jean-Jacques Rousseau"

Dernière partie
samedi 27 février 2016 par Maguy Naïmi
La pensée musicale de Rousseau met donc avant tout l’accent sur l’auditeur, que la musique doit émouvoir. C’est là la marque du XVIIlème siècle. Chez Rousseau l’expression musicale est signifiante, le son est un signe, il agit comme un mot et donc, comme un mot, il se destine à l’autre... > suite

Chloé Paola Houillon : "Le flamenco : vitalité et limites de la pensée de Jean-Jacques Rousseau"

Deuxième partie
samedi 20 février 2016 par Maguy Naïmi
Le chant flamenco ou comment retrouver l’origine perdue des langues > suite

Génération 80 (1) : Rafael Riqueni

jeudi 18 février 2016 par Claude Worms
Au milieu des années 1980, les premiers enregistrements de quatre jeunes guitaristes et compositeurs annoncent une nouvelle ère de la guitare flamenca soliste : "Calahorra" (José Antonio Rodríguez, 1985) / "Juegos de niños" (Rafael Riqueni, 1986) / "Aljibe" (Manolo Franco, 1986) / "El gallo azul" (Gerardo Nuñez, 1987). Portraits et transcriptions... > suite

Chloé Paola Houillon : "Le flamenco : vitalité et limites de la pensée de Jean-Jacques Rousseau"

Première partie
dimanche 14 février 2016 par Maguy Naïmi
Il n’ y a pas que les spécialistes du blues qui s’intéressent au flamenco (cf : les articles de fond de Patrice Champarou publiés dans flamencoweb) les étudiants en philosophie aussi, comme en témoigne cette recherche effectuée par Chloé Paola Houillon, également titulaire d’une licence de musicologie, étudiante à la faculté de Nanterre, sous la direction de Madame Anne Sauvagnargues. Son mémoire de première année de Master de Philosophie s’intitule : "Le flamenco : vitalité et limite de la pensée de Jean-Jacques Rousseau". Passionnée de musique dès son plus jeune âge, Chloé entre au conservatoire de Milly-la-Forêt à 8 ans. Au cours de sa formation, elle est initiée à divers styles de chants traditionnels, et en particulier au chant flamenco : elle suit des stages avec Maguy Naïmi et Claude Worms, puis à Séville avec Laura Vital, cantaora et professeur au Conservatoire de cette ville. Dans ses travaux de (...) > suite

Esperanza Fernández et Miguel Ángel Cortés

"De lo Jondo y Verdadero"
vendredi 12 février 2016 par Claude Worms
XXV Festival Sons d’hiver Théâtre Claude Debussy, Maisons-Alfort 11 février 2016 > suite

Blues et flamenco (6)

Les mots et la musique
mardi 26 janvier 2016 par Patrice Champarou
L’étymologie à peu près certaine du mot « blues » et l’origine très discutée du mot « flamenco » présentent peu d’intérêt, ou relèvent de la pure curiosité linguistique si on se borne à les mentionner au passage, en suggérant que la musique se confond totalement avec le sens original du terme. Il conviendrait davantage de préciser les conditions dans lesquelles « blues » et « flamenco » se sont appliqués à l’expression artistique, sans oublier que chacun de ces mots a continué de désigner également une réalité psychologique ou sociale. > suite

Todo en español
Agenda des spectacles





Dessins, peintures et sculptures de Miguel Alcala



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 5524366

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics