Rocío Molina : "Grito pelao"

lundi 15 octobre 2018 par Nicolas Villodre

Rocío Molina : "Grito pelao"

Emilio Belmonte : "Impulso"

(Photo : Théâtre de Chaillot)

Rocío Molina : "Grito pelao"

Théâtre de Chaillot - du 9 au 11 octobre 2018

Idée originale : Rocío Molina

Direction artistique : Carlos Marquerie, Rocío Molina et Sílvia Pérez Cruz

Dramaturgie, lumières : Carlos Marquerie

Chorégraphie : Rocío Molina

Musique et textes : Sílvia Pérez Cruz

Composition flamenca : Eduardo Trassierra

Paysage sonore : Carlos Gárate

Scénographie : Carlos Marquerie, Antonio Serrano, David Benito

Assistante : Elena Córdoba

Costumes : Cecilia Molano

Avec : Rocío Molina (baile), Sílvia Pérez Cruz (chant), Lola Cruz (danse), Eduardo Trassierra, Carlos Montfort, José Manuel Ramos “Oruco”, Carlos Gárate (musique).

Rocío Molina, en 2 et 3D

Double actualité parisienne pour l’artiste associée au Théâtre National de la Danse, Rocío Molina, qui vient de nous présenter sur la scène de Chaillot sa dernière création, "Grito pelao" et de commenter le documentaire réalisé par Emilio Belmonte, "Impulso", consacré à sa précédente pièce,"Caída del cielo", dont votre site favori avait rendu compte en temps et en heure (Caída del cielo).

Tandis que dans "Grito pelao", la malaguène met en scène sa grossesse et en question sa féminité, aux côtés de sa mère, Lola Cruz, et de la cantaautora Sílvia Pérez Cruz, dans le film, paradoxalement, elle s’exprime très peu, laissant la parole au geste, si l’on peut dire, et à l’autre – à sa quadrille de musiciens et à sa mère qui trouve les mots justes pour caractériser le fruit de ses entrailles et la... conception du baile de celle-ci. Le film est totalement réussi, dans un style plutôt classique. Le montage nous a paru efficace, qui rend compte des mois de préparation ou de gestation de l’œuvre dont il est question. La prise de son et le mixage sont d’une qualité exceptionnelle, dès les premiers coups de talons sur l’immense plateau de la salle Jean Vilar vidée de tout public.

Nous avions déjà perçu les failles du dispositif théâtral de Carlos Marquerie, le gourou de la danseuse, lorsque nous avions rendu compte de "Caída del cielo". Le bain de boue – en position allongée – restitué live par une caméra verticale au cours du spectacle, filmé en long, en large et en travers par l’appareil numérique HD de Belmonte relève de la fausse bonne idée dans la mesure où on ne s’improvise pas Jackson Pollock, Yves Klein ou Jean-Michel Basquiat comme ça, en peintre du dimanche. Cette faute de goût saute aux yeux par contraste avec tant de superbes trouvailles auxquelles Rocío Molina nous a accoutumé – cf. par exemple la magnifique bata de cola immaculée aux indénombrables volants que met bien en valeur un gros plan du film et les reptations de chenille processionnaire de la danseuse se détachant du fond clair composé de galets blancs au Centre Pompidou de Málaga.

Dans "Grito pelao", les défauts sont accentués, l’aspect théâtral noyant pratiquement la danse. Si le théâtre proposé avait été un tant soit peu novateur, nous n’aurions sans doute rien eu à redire. Mais, malheureusement, tel n’est pas le cas. Les thèmes de la maternité, de l’homosexualité féminine, du rapport mère-fille sont intéressants, avec le sous-thème de la procréation in vitro, et n’ont à notre connaissance jamais été abordés dans un spectacle de flamenco - bien qu’ils l’aient été depuis des dizaines d’années par les mouvements féministes. Mais il nous semble que les trois femmes jouant les trois sœurs dans une tonalité de drame russe sont surtout des cabotines. Le jeu naturaliste ne nous touche guère, les dialogues sont d’une grande banalité et les vocalises de la chanteuse ambitionnant de prendre la relève de Montserrat Caballé, prolongées à l’infini par la réverb et amplifiées par l’ingénieur du son, pénibles à la longue.

On est sevré de danse, sevré de flamenco. Un taranto et une soléa en deux heures chrono, en tout et pour tout.

Nicolas Villodre

Photos : Nicolas Villodre





Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 6686146

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics