"La guitarra gitana y pura de Paco del Gastor"

dimanche 26 octobre 2014 par Claude Worms

LP Discophon SC 2292, 1978

Francisco Gómez Amaya "Paco del Gastor" (Morón de la Frontera, 1944) est l’un des plus illustres représentants actuels du "toque de Morón". Sa mère, Fancisca Amaya Torres, était l’une des soeurs de Diego del Gastor, et, selon son propre témoignage (Fernando González-Caballos Martínez, Guitarras de cal, Diputación de Sevilla, 2002), son oncle lui enseigna la guitare de 1952 à 1961. Il fut lui-même, avec Diego, le premier professeur de son frère Juan del Gastor (Morón de la Frontera, 1947), qui a son tour partagea l’héritage avec son cousin Diego Torres Amaya "Diego de Morón" (Morón de la Frontera, 1947) - la mère de ce dernier était une autre soeur de Diego del Gastor, Ángeles Amaya Torres, et son père le cantaor Luis Torres Cádiz "Joselero". Une affaire de famille, et pure tradition orale, quoique...

Diego voulait faire de son neveu un guitariste classique, et demanda à Fancisco Martínez Quejada, directeur de la Banda de Música de Morón, de lui donner quelques leçon de théorie musicale. Peine perdue, et Paco del Gastor poursuivit son apprentissage avec Niño Ricardo, un ami de la famille, puis en côtoyant Melchor de Marchena à Séville, où il s’intalla en 1961. Par ailleurs, son admiration pour Sabicas explique sans doute sa virtuosité technique et la précision de son jeu, qui n’est pas toujours la vertu première des autres guitaristes du clan - ce qui ne les empêche nullement d’être des musiciens inspirés.

Même s’il lui arrive ponctuellement de donner quelques concerts en soliste, Paco del Gastor est essentiellement un grand accompagnateur du cante, un art qu’il a appris avec les cantaores qui fréquentaient assidûment Morón et Diego del Gastor dans les années 1960 - 1970, tels Antono Mairena, Juan Talega, El Perrate... Nous devons à sa longue collaboration avec Fernanda et Bernarda de Utrera un double album d’anthologie (cf : discographie). Dans un tout autre genre, il est aussi l’accompagnateur attitré de José Domínguez Muñoz "El Cabrero".

La discographie soliste de Paco del Gastor se réduit à deux albums. Le plus récent, "Flamenco de la frontera", est indispensable et date de 1992 (Nimbus Records NI 5352). Le LP "La guitarra gitana y pura de Paco del Gastor" (Discophon SC 2292, 1978) n’a jamais été réédité en CD. Outre les six pièces que nous vous proposons, dont deux en duo avec Juan del Gastor (Bulerías et Tangos), il comporte un hommage à Sabicas (la Zambra "Tabaco y té") et un autre, plus inattendu dans ce contexte, à Paco de Lucía (une version personnelle de "Guajiras de Lucía"), tous deux affligés d’une orchestration pour le moins pataude. Nous avons écarté pour la même raison les deux autres Bulerías du programme, "Cal de Morón" et "Lo que da mi tierra". La prise de son n’arrange rien et nous avons renoncé à atténuer le bruit de fond pour ne pas empirer la situation, mais la musique sauve l’affaire...

Juan del Gastor

Discographie sélective

"Flamenco de la frontera" : un CD Nimbus Records NI 5352, 1992

"Cante gitano" : un CD Nimbus Records NI 5168, 1988 - avec María la Burra, María Soleá, José de la Tomasa et Juan del Gastor

"Cante flamenco" : deux CDs Ocora C 558642/43, 1987 - avec Fernanda et Bernarda de Utrera

Photo : Phil Slight

Galerie sonore

"Sales de Cádiz" (Alegrías)

"Recuerdo a Diego del Gastor" - deuxième guitare : Juan del Gastor

"El camino" (Granaína)

"Amanecer gitano" (Siguiriya)

"El farol del callejón" (Tangos) - deuxième guitare : Juan del Gastor

"De Morón a Utrera" (Soleá)


"Sales de Cádiz"
"Recuerdo a Diego"
"El camino"
"Amanecer gitano"
"El farol del callejón"
"De Morón a Utrera"




Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 7130066

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics