Poster un message

En réponse à :

La Malagueña (1ère partie)

jeudi 18 novembre 2010 par Claude Worms

Avec une quarantaine de modèles mélodiques distincts, la forme Malagueña est l’ une des plus riche du répertoire flamenco, à l’ égal de la Soleá ou de la Siguiriya. Il faut sans doute attribuer à l’ obsession du compás (qui d’ ailleurs est trop souvent confondu avec la rigidité de la pulsation, encore aggravée actuellement par l’ accélération du tempo. Le risque est évidemment une uniformisation rythmique des palos - Soleá, Siguiriya, Bulería et Alegría tendent ainsi à se confondre) la relative négligence (...)


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | info visites 11455998

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics