Perico Sevilla por Fandango

mardi 12 août 2014 par Claude Worms

"El Fandango y sus estilos" : Perico Sevilla (chant) et Felix de Utrera (guitare) - 2 EPs Marfer M 813 & M 814, 1971

Selon José Manuel Gamboa (Guía libre del Flamenco - SGAE Ediciones, Madrid, 2001), Pedro Fernández Ramírez "Perico Sevilla" est né à Mancha Real (Jaén) en 1937 - une autre notice biographique donne 1935. Son surnom provient du fait qu’il a vécu à Séville dès son enfance. Il est marié avec la bailaora Carmen Sibajas (Málaga, 1944), qui fut professeur de piano avant de se consacrer à la danse flamenca, pour former un duo artistique avec Perico Sevilla. Le couple a été longtemps à l’ affiche du tablao madrilène "Corral de la Morería" ("¡Olé. Viva Málaga, los gitanos de casta, la calle La Puente y la familia de los Sibajas !" - dédicace des Fandangos n° 4 par le cantaor).

Perico Sevilla est un des nombreux exemples de cantaores de grand talent restés inexplicablement ignorés des aficionados et de la critique, bien qu’il ait, entre autre, participé à de multiples représentations de "La vida breve" de Manuel de Falla, sous la direction de Rafael Frübeck de Burgos (pas moins...). Certains de nos lecteurs se souviendront peut-être de l’avoir écouté au "Catalan", à Paris - nous gardons un souvenir inoubliable de ses Siguiriyas, Serranas, Cañas, Mirabrás..., accompagnées par le guitariste Miguel Valencia, qui, bien que né à Saragosse, peut être classé parmi les meilleurs spécialistes du toque jerezano, dans un style très inspiré de celui de Manuel Morao (cf : notre article dans cette même rubrique).

Les deux EPs que nous vous proposons sont, à notre connaissance, les seuls enregistrements de Perico Sevilla sous son propre nom - il figure aussi au programme de quelques éphémères anthologies réalisées par le "Corral de la Morería" à des fins promotionnelles. Pour ce qui concerne le flamenco, les productions du label Marfer visaient surtout un répertoire considéré, à tort ou à raison, comme pouvant satisfaire les goûts du "grand public" : Fandangos, Rumbas et Bulerías, par des artistes comme Jarrito, María Vargas, Kiki de Utrera, Soto de Jerez "El Sordera", ou Rogelio Beltrán "El Puebla" (autre cantaor injustement méconnu). Il n’en reste pas moins que ces huit séries de Fandangos donnent une idée de la qualité du style de Perico Sevilla. Le récital de falsetas por Fandango de Felix de Utrera n’est pas mal non plus : "¡Olé. Viva Felix de Utrera, y que toca con arte y aire !" - dédicace des Fandangos n°3 par le cantaor.

Claude Worms

Programme

Fandangos : Perico Sevilla - guitare : Felix de Utrera


Fandangos 1
Fandangos 2
Fandangos 3
Fandangos 4
Fandangos 5
Fandangos 6
Fandangos 7
Fandangos 8




Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 6388440

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics