Articles les plus récents

Le flamenco et l’ histoire du cinéma espagnol

mercredi 23 janvier 2008 par Manuela Papino
Le cinéma espagnol a suivi une trajectoire différente de celle des autres pays européens, principalement en raison des faits politiques et sociaux qui constituent son histoire, et qui l’ont fait dévier d’une évolution similaire à celle des autres sur le chemin de la société contemporaine. Après le retard provoqué par quarante ans de manque de liberté, l’Espagne a entamé une vertigineuse transformation afin de se convertir en une société moderne. Après la seconde guerre mondiale, le cinéma espagnol commence à se remettre d’un malaise “industriel”, recherchant cependant une issue à une longue période de crise jusqu’à l’arrivée de la démocratie. On comprend donc pourquoi le cinéma espagnol n’a pas été découvert dans son ensemble -à un niveau international- mais par une série de figures singulières. Le mariage entre flamenco et cinéma, bien évidemment, a souffert de cette conjoncture. Tout en cherchant son chemin, le (...) > suite

Juan Moneo "El Torta" : "Momentos" / Manuel Moneo : "Testimonios"

mardi 22 janvier 2008 par Louis-Julien Nicolaou
Juan Moneo "El Torta" : "Momentos" / Juglar Records (2007) Manuel Moneo : "Testimonios" / Fonoruz (2007) > suite

Jean-Baptiste Marino : Taranta

"La costurera"
samedi 12 janvier 2008 par Claude Worms
Extrait du CD "A mi vera" : Bonsaï Music 570 901 2 (2004) > suite

Grenade, haut-lieu de la guitare flamenca - 2

jeudi 3 janvier 2008 par Claude Worms
3) Les tablaos L’ école du Sacromonte a aussi produit de remarquables professionnels, travaillant essentiellement dans les tablaos de Madrid et Barcelone, et dans des troupes de baile. Leur style en a été profondément marqué : puissance sonore et sens implacable du compás. Le plus important d’ entre eux est incontestablement Juan Santiago Maya "JUAN MAYA MAROTE" (1936 / 2004). Frère du bailaor Manolete, il a lui aussi commencé une carrière de danseur dans les Zambras du Sacromonte (comme juan Habichuela), puis a été initié à la guitare par son grand père. Il commence sa carrière de tocaor à 18 ans, avec Rafael Farina (décidément très lié aux guitaristes du Sacromonte), travaille au tablao madrilène "Torres Bermejas" de 1960 à 1965, puis se spécialise dans l’ accompagnement du baile, successivement dans les troupes de Carmen Amaya, Antonio Gades, Manolo Vargas, María Rosa, et Manuela Vargas, et dans le (...) > suite

Grenade, haut-lieu de la guitare flamenca - 1

mercredi 2 janvier 2008 par Claude Worms
Le festival "Sons d’ hiver" présente une programmation originale, et qui s’ annonce passionnante : "Guitarras de Graná" (les guitaristes Paco Cortés, Miguel Ochando, et Emilio Maya), avec le cantaor Fernando Terremoto. Une excellente occasion pour nos lecteurs de faire plus ample connaissance avec l’ "école de guitare flamenca de Grenade". Le 14 février, à 20h30, au Centre Culturel Georges Pompidou de Vincennes Locations : 01.46.87.31.31 Sons d’ hiver > suite

Agenda

Concerts et spectacles partout en France > suite

Juan Carmona : Soleá

"Lagrimas"
dimanche 30 décembre 2007 par Claude Worms
Extrait du CD "Antes..." : Nomades Kultur 1998 > suite

Loren Chuse "Mujer y flamenco"

Signatura Ediciones Seville 2007
dimanche 30 décembre 2007 par Maguy Naïmi
Décidément les clichés ont la vie dure ! L’ouvrage de Loren Chuse, "Mujer y flamenco" ( il s’agit de la thèse de doctorat revue et corrigée de ce professeur , ethnomusicologue de l’Université de Los Angeles, publiée par Signatura Ediciones), nous présente une réflexion sur la place de la femme dans le Flamenco. Mais, alors que tout son ouvrage nous décrit avec beaucoup de talent la femme "chanteuse", que nous présente l’éditeur sur sa couverture ? : les jambes fort aguicheuses d’ une danseuse !! Si l’ on ajoute à cela les nombreuses fautes échappées à la correction qui émaillent certains chapitres, cela ne prédispose pas le lecteur avisé à considérer avec indulgence le travail de cet éditeur. Cette attitude s’ avère de plus contre productive, car le client abusé par la couverture pense avoir en main un livre sur la danse ; et ceux qui, comme moi, s’intéressent davantage au chant, risque de "passer à côté" de (...) > suite

Meilleurs voeux de Miguel Alcala à tous nos lecteurs

dimanche 30 décembre 2007 par Miguel Alcala

Kiko Ruiz / Ravi Prasad : "Tandem"

Bernardo Sandoval : "Amor"
jeudi 27 décembre 2007 par Claude Worms
Kiko Ruiz / Ravi Prasad : "Tandem" "Juste une attitude" / Harmonia Mundi IE 1401 Bernardo Sandoval : "Amor" Milan 399 163-2 > suite

Todo en español
Agenda des spectacles





Dessins, peintures et sculptures de Miguel Alcala



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 6633834

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics