XIVe Festival Flamenco d’Esch sur Alzette (Luxembourg) : du 10 au 25 mai 2019

vendredi 26 avril 2019 par Claude Worms

Esch, un festival comme nous les aimons (Festival Flamenco de Toulouse, Flamenco en Loire etc.) : peu de subventions, mais des organisateurs et programmateurs avec une afición et un cœur gros comme ça...

... et donc des affiches souvent originales et toujours de grande qualité.

Pour les spectacles et concerts, la semaine du 17 au 25 mai est clairement divisée en deux volets, le premier consacré au baile et le second au cante.

Pour la danse, tout commence le 17 mai à 20h, au théâtre d’Esch, par une rencontre au sommet entre trois des bailaoras les plus créatives de ces dernières années : Úrsula López, Sara Calero et Leonor Leal s’inspirent de l’œuvre du peintre cordouan Julio Romero de Torres, et surtout de ses portraits de femmes, pour une création avant-gardiste intitulée… "J.R.T.". La musique de scène devrait à l’unisson, avec Alfredo Lagos (guitare flamenca), Antonio Daro (guitare classique), Gema Caballero et Elena Morales (chant), Juan Manuel Jiménez (saxophone) et Antonio Moreno (percussions) – ces deux derniers du groupe "Proyecto Lorca" qui s’est récemment illustré sur un album de Rocío Márquez, Firmamento.

Sara Calero récidive le lendemain (18 mai, 20h à la Kulturfabrik) avec "Petisa loca", un délicat spectacle intimiste que nous avions beaucoup aimé à Toulouse, en trio avec Gema Caballero et le guitariste José Almarcha. Ce dernier se produira en récital en prélude à la soirée. Il est l’auteur d’un premier disque de belle facture, tel qu’on peut l’attendre d’un ancien élève d’Óscar Herrero ("Vejezate" - Acordes Concert, 2015). Le public pourra apprécier le 23 mai (20h, à la Kulturfabrik) un tout autre style de danse flamenca avec "Gitano", la huitième production de Jairo Barrull, qui partagera le baile avec Saray de los Reyes. Les amateurs de cante (dans tous ses états) seront eux aussi comblés, le bailaor ayant eu l’excellente idée d’inviter Jesús Corbacho, David "el Galli" et Juan José Amador – le tout accompagné par le guitariste Ramón Amador, soit le tablao sévillan "Los Gallos" comme si vous y étiez.

Deux "héritiers" qui ont su se faire un prénom seront les protagonistes des deux récitals de cante. Kiki Morente présentera "Albayzín" à la Kulturfabrik (le 24 mai, à 20h). Nous avons déjà eu l’occasion d’écrire tout le bien que nous pensons de ce programme de concert (XXIXe Festival Flamenco de Nîmes : "Albayzín"), pour lequel nous retrouverons comme à Nîmes le guitariste David Carmona et le percussionniste Pedro Gabarre "el Popo", auxquels s’ajoutera à Esch Irene Gato pour le baile. N’oublions pas le cadeau qu’offrira le festival aux heureux auditeurs : un récital de David Carmona préludera au concert de Kiki Morente (ne manquez surtout pas le premier album de ce jeune guitariste : Un sueño de locura).

Esperanza Fernández, qu’on ne présente plus, clôturera le festival avec "De lo Jondo y Verdadero", qu’elle avait créé lors de la dernière Biennale de Séville. Elle sera accompagnée par Francisco Vinuesa (guitare), Dani Bonilla (chant et palmas), Jorge Pérez "el Cubano" et Miguel Fernández (percussions et palmas). Les amateurs de baile qui ne la connaîtrait pas encore ne manqueront pas l’invitée de marque d’Esperanza Fernández, Ana Morales.

La plupart des artistes programmés par le Festival Flamenco d’Esch sur Alzette vous convient à des workshops de danse, chant, guitare etc. :

_ le 17 mai, de 11h à 13h, chant avec Gema Caballero et percussions avec Antonio Moreno.

_ le 17 mai, de 11h à 13h puis de 14h à 16h, danse avec Leonor Leal.

_ le 17 mai, de 11h à 13h, puis de 17h à 19h, danse avec Úrsula López.

_ les 24 et 25 mai, respectivement de 18h à 19h et de 16h à 17h, castagnettes avec Victoria Villalba.

_ le 25 mai, de 11h à 13h, chant avec Esperanza Fernández, guitare avec Francisco Vinuesa, danse avec Ana Morales et palmas avec Jorge Pérez "el Cubano".

_ les 18 et 25 mai, respectivement de 9h30 à 12h et de 14h à 17, photographie (sur le thème de l’ambiance du festival), avec Paulo Lobo.

Enfin, les cinéphiles se réjouiront des projections de cinq documentaires et courts métrages :

_ "Acariciendo el aire. Matilde Coral", de Paco Ortiz – le 10 mai à 20h30 (Cinémathèque de Luxembourg).

_ "La Chana", de Lucija Stojevic - le 15 mai à 20h30 (Cinémathèque de Luxembourg).

_ "Colección de retratos", de Félix Vázquez – le 16 mai à 20h30 (Kinosch). Un montage de courts-métrages : portraits et/ou performances d’Andrés Marín, Eduardo Guerrero, Leonor Leal, Úrsula López, Niño de Elche etc., comme vous ne les avez sans doute jamais vus.

_ "Sien, garganta y corazón", de Marta de los Reyes et "Impulso", d’Emilio Belmonte, le 21 mai à 21h (Cinémathèque de Luxembourg). Au même programme, deux films sur les processus de création flamenca (par la cantaora Rocío Márquez, puis par la bailaora Rocío Molina).

Kulturfabrick

Círculo Machado

Claude Worms





Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | visites : 8054230

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

RSSfr

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics